post

Le financement d’un investissement immobilier peut se faire via des sources de financement : les prêts. Cependant, en raison de la grande abondance de ces offres, il devient difficile de faire un très bon choix. Par conséquent, il convient de se focaliser sur quelques critères afin de prendre la meilleure décision. À cet effet, le présent article vous fait part de 5 conseils qui vous seront d’une grande utilité.

1.      Bien évaluer la capacité d’emprunt

La capacité d'emprunt

L’analyse de sa situation financière s’impose avant tout engagement dans un projet immobilier. En premier lieu, vous devez faire une évaluation du montant de vos revenus et de vos charges sans oublier celles liées à la consommation. Grâce à ses informations, vous pourrez déterminer votre capacité maximale d’endettement. Toutefois, cette dernière ne doit pas excéder le tiers de vos revenus qui est appliquée par plusieurs établissements bancaires. Cette mesure leur permet d’éviter le surendettement de la part des clients. Utilisez un simulateur en ligne pour le calcul de votre capacité d’emprunt.

Aussi, vous devez tenir compte de votre reste à vivre afin de pouvoir faire face aux imprévus une fois vos charges et crédits payés. Dans le cas où votre reste à vivre est limité, vous pouvez prendre une mensualité plus légère que votre capacité maximale d’endettement. Vous avez également la possibilité de faire la demande d’un allongement de la durée du crédit.

2.      Comparer les offres de crédit immobilier

Pour la majorité, il est tout naturel de se tourner vers son établissement bancaire pour une demande de crédit immobilier. Cependant, la meilleure solution n’est pas toujours offerte par sa banque. Une comparaison des offres proposées s’impose donc. Pensez à prendre contact avec un courtier en crédit immobilier. Ce dernier va vous trouver la meilleure solution qui correspond à votre projet et l’obtention d’un prêt d’argent rapide. Aussi, il vous aidera à prendre des décisions importantes pour votre projet. À titre d’exemple, il pourra vous indiquer qu’il est préférable d’opter pour l’emprunt sur une longue durée si le taux d’intérêt est le même.

3.      Ne pas se focaliser uniquement sur le taux

En dehors du taux d’intérêt, d’autres éléments sont importants pour l’évaluation d’une offre de prêt immobilier. Vous devez prendre en compte d’autres éléments tels que :

  • la durée totale de l’emprunt,
  • le montant des frais de dossiers et
  • le coût de l’assurance de prêt.

Toutefois, retenez qu’après le taux, c’est l’assurance de prêt qui est le second point à négocier. En effet, elle peut considérablement augmenter le montant total de votre prêt immobilier.

Les éléments suivants peuvent être ajoutés pour vous apporter une certaine souplesse financière :

  • Report de 6 mois des mensualités
  • Modulation éventuelle des mensualités en cas de changement de situation personnelle
  • Possible différé partiel ou total des intérêts dus en cas de prêt relais ou en cas de travaux

4.      Choisir la délégation d’assurance

Tout crédit immobilier devrait être sécurisé par une assurance qui couvre au moins l’invalidité et le décès. Dans le cas contraire, l’assurance s’occupe non seulement du remboursement du prêt, mais aussi des autres membres de la famille. Bien que toutes les banques soient en mesure de proposer une offre d’assurance de prêt, la meilleure solution est de contacter un courtier en assurance. En effet, ce dernier est un expert qui vous aidera à dénicher le contrat avec les meilleures conditions. Grâce à l’assurance, vous pourrez réduire le coût de votre crédit jusqu’à 10 000 €.

5.      Cumuler des prêts aidés

Les modes de paiement

Les prêts aidés sont des crédits spécifiques pour une réduction du coût total. Ils sont toutefois soumis à certaines conditions.

  • Le prêt à taux zéro qui est réservé aux primoaccédants et s’élève jusqu’à 50 400 € pour les couples sans enfants.
  • Le prêt d’entreprise à 1 % s’élevant jusqu’à 25 000 € par salarié.
  • Les prêts aidés à 0 % qui sont soumis à certaines conditions et octroyés par certaines communes comme Paris, Tours, Marseille…

À la lumière de ces différents conseils, vous avez tous les outils pour choisir le crédit immobilier qui convient à votre situation et à votre projet immobilier.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.