post

L’habilitation électrique reste pour beaucoup de personnes une nébuleuse incompréhensible mais pourtant nécessaire. Voyons donc à quoi elle sert, comment se présente-t-elle et comment l’obtenir?

La reconnaissance de la capacité d’une personne

L’habilitation électrique est tout simplement la reconnaissance par un employeur de la capacité d’une personne à accomplir les tâches fixées en toute sécurité. Dans le cadre réglementaire et normatif français, cette habilitation est aujourd’hui régie par la norme NF C18-510. En généra , avant d’être habilité, l’employé doit avoir été formé à l’habilitation électrique pour que son chef d’entreprise puisse lui délivrer cette habilitation. Il lui faut aussi avoir le feu vert de la médecine du travail pour les tâches à accomplir.

L’habilitation électrique ne s’adresse pas qu’à des électriciens mais aussi à des non-électriciens qui sont amenés à travailler dans une environnement électrique ( par exemple un peintre ou un serrurier qui doit intervenir dans un poste de transformation).

habilitation électrique

Comment se présente l’habilitation électrique ?

L’habilitation électrique peut se présenter sous forme libre mais doit comporter le nom de l’employeur, de la personne habilité, leurs signatures et la mention du type d’habilitation. Le salarié doit aussi posséder un carnet dit de “prescriptions” qui résument les consignes de sécurité en électricité.

Comment lire une habilitation électrique?

L’habilitation électrique possède 3 caractères :
– le premier est soit la lettre B ou H (B= basse tension, H = haute tension)
– le deuxième est un chiffre et/ou une lettre :
0 pour opération d’ordre non électrique
1 : exécutant opération d’ordre électrique
2 : chargé de travaux d’ordre électrique
C : consignation
R : intervention BT générale
S : intervention BT élémentaire
E : opérations spécifiques
P : photovoltaïque
– le troisième caractère est une lettre :
T : travaux sous tension
V : travaux au voisinage
N : nettoyage sous tension
X : spéciale

Ainsi une personne habilitée B0V sera habilitée à faire des travaux non électriques au voisinage de la basse tension. Une personne B1T H1V fera des travaux électriques sous tension en basse tension, et au voisinage en haute tension.

habilitation électrique

Comment être habilité ?

Le préalable vu plus haut est d’être formé par une personne ou un organisme assermenté pour délivrer ce genre de formation. Beaucoup d’employeurs choisissent de recourir à des entreprises spécialisées dans la prévention, la gestion des risques : elle ont une grande expérience des problématiques de sécurité et ont un personnel de formation qui, en général, a une expérience concrète des métiers de l’électricité.

Ainsi par exemple, Qualiconsult, un des groupes français les plus importants dans ce domainem délivre des formations à l’habilitation électrique sur tout le territoire grâce à leurs multiples implantations.

L’habilitation électrique fait aujour’hui partie de tout l’arsenal réglementaire qu’une entreprise gère et doit être considérée avec priorité pour ête certain de la sécurité de ses employés.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *