post

Votre cœur balance d’un côté pour un bon cheesecake newyorkais bien onctueux et bien riche, et d’un autre pour un cheesecake sans cuisson, léger et délicieux ? Le bon choix n’est vraiment pas facile. À travers cet article, vous allez pouvoir être soulagé car nous allons vous éclairer sur les deux types de cheesecake dans cet article.

cheesecake

Parlons un peu du cheesecake

On a tous déjà entendu ce doux nom de dessert : le cheesecake. Le cheesecake est un gâteau onctueux à base de fromage frais dont le fond est fait de biscuit émietté, parfois recuit pour donner du croquant accompagné du fromage. Parfois le cheesecake se fait sans cuisson, au gré de celui qui le cuisine.

Effectivement, ce gâteau au fromage se décline aujourd’hui sous plusieurs aspects et très diversifié en goûts, tout en gardant les bases fondamentales de la recette.

Pour sa petite histoire, le cheesecake aurait vu le monde en Grèce antique pour les donner aux athlètes afin de leur faire regagner des forces. Par la suite, les romains ayant mis la main sur la recette les ont répandus un peu partout en Europe au fur et à mesure de leurs voyages à travers le pays. Puis, au 18e 19e siècle les allemands et les polonais juifs s’immigrent aux États-Unis, ils emportent avec eux la recette du cheesecake européen.

Peu à peu, à défaut de matières premières, le cheesecake européen se décline : la base du gâteau en pâte sablée croquante s’est vue remplacée par du biscuit émietté. La faisselle s’est substituée par le « cream cheese » qui est un fromage local des États-Unis avec une texture dense et onctueuse. Ainsi est né le cheesecake aujourd’hui nommé « cheesecake newyorkais ».

Les points communs du cheesecake cuit et non cuit

Il est tout de même rare que deux desserts différents puissent porter la même appellation. C’est pourtant le cas pour le cheesecake qui peut se prépare de deux manières très différentes. Cependant, elles ont quand même quelques points communs qui les unissent.

La base de la recette

Pour la base des deux recettes, on utilise sur les deux variétés du fromage onctueux tapissé par une texture croquante et biscuitée.

Son aspect

Bien que les deux recettes soient distinctes, nous pouvons tout de même constater qu’on trouve une certaine ressemblance au niveau de leurs aspects visuels.

Leur fraîcheur

Un autre point qui unit nos deux cheesecakes différents : leur fraîcheur. Effectivement, avec l’un ou avec l’autre, le secret d’un bon cheesecake réside dans le repos du gâteau au frais. Cela permet aux ingrédients de s’imprégner les uns aux autres, sans pour autant atténuer leurs saveurs respectives.

cheesecake

Les avantages du cheesecake avec cuisson

Pour beaucoup d’amateurs du cheesecake, celui qui est cuit serait le meilleur des deux. Bien qu’il soit très riche en calories, le mélange des matières est un vrai régal. Pour garder sa ligne, le tout est de n’en consommer que pour les bonnes occasions et d’apprécier ce moment.

Les grands amateurs de ce dessert ne jurent que par le cheesecake cuit. La raison n’est autre que c’est parce que c’est la recette authentique et qu’aucune déclinaison du cheesecake newyorkais ne pourrait l’égaler.

Car le biscuit émietté sera recuit au four avec le fromage, celui-ci donnera plus de croquant à votre gâteau au fromage.

D’une manière générale, les personnes ayant goûté aux deux variétés de cheesecake penchent plus vers le cheesecake cuit.

À défaut d’un four ventilé, vous vous rabattez sur un cheesecake non cuit ? Sachez qu’il existe des institutions non bancaires spécialisées dans les prêts tels que Prêt direct.com. Ils sont en mesure de vous octroyer des prêts d’argent déposés sur votre compte rapidement. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur leurs activités.

Les avantages du cheesecake sans cuisson

Pour les amateurs de cheesecake ayant une cuisine non équipée par un four, la création des recettes du cheesecake sans cuisson est un vrai bonheur. On n’aura même pas à sortir le robot KitchenAid Artisan, tant la recette est simple.

Au niveau du goût, si vous avez une préférence pour les produits frais, le cheesecake non cuit est donc fait pour vous. Par le fait que les composants du gâteau ne sont pas cuits, vous y retrouverez leurs goûts naturels.

Si vous êtes une personne qui fait attention à votre ligne, entre les deux versions, le cheesecake sans cuisson s’avère être la plus légère en termes de calories.

Pour les personnes ne disposant pas de beaucoup de temps pour la préparation. Ou si vous avez décidé au dernier moment de servir un cheesecake au le dessert pour vos futurs hôtes. Dans ce cas, choisissez le cheesecake cru. Il se prépare rapidement et ne demande que 2h à être mis au frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.