post

Lorsque vous montez dans une voiture pour la conduire pour la première fois, que faites-vous ? Vous ajustez le siège pour pouvoir atteindre les pédales et voir la route facilement, tout en vous mettant à l’aise. Vous déplacez les rétroviseurs pour vous assurer d’avoir une vision claire derrière vous et de chaque côté. Ces personnalisations rendent la conduite plus sûre et plus confortable. Lorsque vous travaillez, il est important de faire des ajustements similaires. Cet ensemble d’ajustements se rapporte à ce qu’on appelle l’ergonomie.

Vous pouvez configurer votre espace de travail pour qu’il soit sûr et confortable avec quelques conseils ergonomiques. Cela réduit vos risques de blessures et augmente votre confort, ce qui vous aide à rester productif et concentré. Mais avant cela, une introduction à la notion d’ergonomie et de son importance au quotidien est nécessaire.

Qu’est-ce que l’ergonomie ?

En termes simples, l’ergonomie est l’étude de l’interaction entre les personnes et les outils qu’elles utilisent. Plus précisément, comment les employés et leurs outils interagissent.

Les personnes qui étudient l’ergonomie recherchent également des moyens d’améliorer la conception des outils pour améliorer leur expérience utilisateur.

Lorsque l’on regarde un environnement de bureau, il existe d’innombrables domaines où l’ergonomie pourrait être pertinente. Tout, depuis les chaises sur lesquelles les gens s’assoient, les bureaux qu’ils utilisent ou leur posture lors de la frappe sur le clavier, est un élément de l’ergonomie.

L’objectif ultime de l’étude de l’ergonomie est de trouver des améliorations dans les outils que les gens utilisent lorsqu’ils travaillent tous les jours. Les gens ne sont pas productifs lorsqu’ils sont mal à l’aise ou souffrent, mais avec les bons outils et les méthodes, il est possible de les aider à se sentir mieux au travail et à être plus à leur aise, plus heureux et en meilleure santé. Pour des informations plus détaillées, vous pouvez consulter ergomag.fr.

L’ergonomie : pourquoi est-ce important ?

L’ergonomie : pourquoi est-ce important ?

Une mauvaise ergonomie peut entraîner des lésions de stress répétitif chronique qui touche le canal carpien, le dos, le cou ou les articulations. En fait, une mauvaise ergonomie est l’un des risques les plus importants auxquels sont confrontés les employés de bureau.

Une étude du Norwegian State Institute a révélé qu’après le rhume, la douleur musculaire était la deuxième cause d’absentéisme au travail. Les chercheurs ont également constaté que si des améliorations étaient apportées à la conception et aux sièges des postes de travail, l’absentéisme lié au dos serait divisé par deux et les taux d’employés quittant l’entreprise ou partant en congé de longue durée chuteraient.

Cependant, une blessure ergonomique peut nuire bien plus qu’à la productivité individuelle. À la maison, les personnes touchées peuvent être confinées au lit ou au canapé tout en manquant des activités avec des amis et la famille. Quel type de culture en milieu de travail se formera au fil du temps si votre équipe a l’impression de manquer certains aspects de sa vie familiale à cause d’une blessure ergonomique au travail ?

Les blessures ergonomiques ont clairement un impact significatif sur l’individu et l’organisation dans son ensemble.

Comment mettre en place l’ergonomie au quotidien ?

Pensez-y : lorsque vous êtes fatigué, vous ne faites pas votre meilleur travail et cela n’aide pas votre performance globale au travail. Lorsqu’il s’agit d’éviter la fatigue, il ne s’agit pas seulement de dormir suffisamment, de rester hydraté et de maintenir une alimentation nutritive, bien que celles-ci soient également très importantes pour votre santé. Au mieux, la fatigue est gênante. Et au pire, elle peut conduire à des problèmes de sécurité.

Voici 5 conseils qui peuvent vous aider à créer un poste de travail plus ergonomique qui prend en charge votre niveau d’énergie tout au long de la journée :

Continuez à bouger : variez régulièrement la position de votre corps

Ne maintenez pas la même posture ou la même position pendant des périodes prolongées. Levez-vous, promenez-vous ou faites quelques étirements légers pendant quelques minutes toutes les heures. Envisagez d’alterner une partie de la journée de travail en position assise et une partie de la journée de travail en position debout. Si vous vous tenez debout pendant que vous travaillez, vous voudrez peut-être envisager d’utiliser un tapis anti-fatigue non plat.

Maintenez une bonne posture de la tête et du cou

Vérifiez d’abord la position de votre moniteur. Votre écran d’ordinateur doit être placé directement devant vous, le centre de l’écran au niveau des yeux. Que vous soyez assis ou debout lorsque vous travaillez devant le moniteur, votre cou et vos épaules doivent être dans une position détendue et neutre. Si vous utilisez plusieurs moniteurs, assurez-vous de pouvoir les voir facilement sans avoir à tourner la tête.

Utilisez un casque ou du moins un kit mains libres lorsque vous passez ou recevez des appels. Ou encore, tenez simplement le téléphone au lieu de serrer le combiné du téléphone entre votre cou et votre épaule. Vous avez probablement remarqué que tenir un combiné téléphonique dans cette position devient très inconfortable très rapidement. Au fil du temps, cette position peut causer divers problèmes au cou et aux épaules.

Positionnez votre chaise correctement

fauteuil de bureau confortable pour le dos

Ne vous asseyez pas trop loin de votre clavier et de votre souris. Si vous devez étirer vos bras pour atteindre votre souris et votre clavier, vous vous fatiguerez plus facilement. Placez votre clavier et votre souris à une distance où vous pouvez garder vos coudes pliés dans une position neutre.

Ajustez également votre chaise en fonction de votre taille. Vos pieds doivent reposer confortablement sur le sol lorsque vous êtes assis. Vos genoux doivent être au niveau de la hanche ou juste en dessous. Si votre position assise est trop basse ou trop haute, soulevez ou abaissez la chaise. Vous pouvez également opter pour un repose-pied.

Prêtez attention à votre posture globale

Si vous êtes assis, assurez-vous que vos hanches sont positionnées aussi loin que possible dans votre chaise. Le dossier de votre chaise doit soutenir le haut et le bas du dos, alors asseyez-vous dans une position qui permet au fauteuil de guider votre posture. Votre tête, votre cou et vos épaules doivent être détendus tandis que vos coudes doivent rester près de votre corps. Vos avant-bras, poignets et mains doivent être en ligne droite et approximativement parallèles au sol.

Combattez la fatigue oculaire

N’oubliez pas de reposer vos yeux. Assurez-vous de cligner régulièrement des yeux. Fermez régulièrement les yeux pour éviter la fatigue oculaire. Une astuce populaire est la règle 20-20-20. Cela suggère que toutes les 20 minutes, vous prenez une pause de 20 secondes pour regarder votre moniteur. Pendant la pause, regardez quelque chose qui est à 20 pieds de vous pour varier votre concentration.

Vous pouvez également envisager de modifier les paramètres de votre ordinateur. Si vous n’avez pas assez de contraste, vos yeux peuvent travailler plus que nécessaire. Vous pouvez également envisager de réduire la luminosité de votre moniteur.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.