post

Perdre un proche est l’une des étapes les plus difficiles que nous offre la vie. Les personnes endeuillées sont abattues, peinées et effondrées pour s’occuper de l’organisation des obsèques et de toutes les formalités administratives. A cet effet, elles font appel au service d’un conseiller funéraire, couramment appelé ‘’croque-mort’’ dont le rôle est entre autres de coordonner et organiser toute la cérémonie des obsèques. Ceci étant, il s’occupe de toute la paperasse, la décoration, la marbrerie et du choix du cercueil. De même, il organise les déplacements et peut proposer un déroulé. 

Quelle formation pour devenir conseiller funéraire ?

Il existe deux types de formation pour devenir conseiller funéraire : une formation nationale initiale obligatoire, avec un diplôme en conseiller funéraire obtenu sur concours et accessible au titulaire du baccalauréat, et une formation continue en vue de l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle(CQP) qui se valide en entreprise. Mais aussi, éventuellement, peut être obtenu par le biais d’une validation des acquis et de l’expérience (VAE) à condition d’avoir au moins 3 ans d’expérience. Pour plus d’informations rendez-vous sur www.parcours-f.fr

Où faire sa formation ?

Plusieurs écoles en France permettent d’accéder à la formation. Cette formation comporte un temps d’apprentissage théorique qui s’étale sur 140 heures avec des modules dédiés à l’hygiène, la législation, la psychologie et la sociologie du deuil, les différentes pratiques et rites funéraires, la conception et l’animation d’une cérémonie. Et d’un stage pratique qui s’étale sur 70 heures. Néanmoins, ce travail nécessite du tact, un bon sens de l’organisation et du commerce, la discrétion, un bon équilibre personnel et de la diplomatie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.