post

Explications

Un enfant hérite de la moitié des gènes de son père et de la moitié de celles de sa mère. Le test de paternité a pour but de démontrer que des fragments d’ADN sont communs au père et à l’enfant. Tout père qui doute de sa paternité peut en faire la vérification auprès d’un laboratoire agréé. Il devra alors fournir un échantillon de son ADN et un de celui de son enfant présumé.

Des tests de paternité faciles

Il faut savoir qu’en France, le test de paternité ne peut être réalisé qu’avec le consentement de l’intéressé et dans le cadre d’une procédure judiciaire pour filiation.

Les laboratoires utilisent différentes méthodes pour établir une paternité. Les échantillons prélevés peuvent être très variés. Pour obtenir un Easy DNA, il vaut mieux de préférence utiliser des cheveux, du sang, de la salive voire du sperme. Mais l’analyse ADN peut s’effectuer à partir de mégots de cigarettes, de poils de rasage (un rasoir aussi), d’un chewing-gum, etc…. Le taux d’efficacité est estimé à 99 ,99 %.

Un test de paternité pendant la grossesse est tout à fait possible. Il faut dans ce cas là de prélever du sang de la mère qui contient de l’ADN fœtal. L’ADN du futur bébé est comparé à celui du père présumé.

Discrétion et rapidité

Aujourd’hui, il est possible de procéder à un test à domicile. Il suffit de commander un test de paternité auprès d’un des nombreux sites internet spécialisé.

En France, il suffit de taper « test de paternité à domicile » et pour l’étranger il faut faire une recherche en anglais « Easy DNA ». Le laboratoire enverra en toute discrétion un kit complet de prélèvement ADN à domicile et effectuera l’analyse (comparaison des profils obtenus).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *