post

L’épargne logement permet à tous les ménages de bénéficier d’un apport financier auprès d’une banque française afin de faciliter l’acquisition d’un bien immobilier.

L’épargne logement consiste aujourd’hui en deux livrets d’épargne réglementés disponibles auprès de toutes les banques : le PEL (Plan Épargne Logement) et le CEL (Compte Épargne Logement).

Grâce aux deux solutions d’épargne logement, les français peuvent bénéficier de différents avantages dans l’optique d’acquérir un logement, tels qu’un taux de rémunération, un crédit immobilier à taux préférentiel et une prime d’état.

Le PEL est plus souvent utilisé et apprécié des ménages français en raison de son taux d’intérêt plus intéressant que le CEL, mais aussi pour son plafond plus important (61 200 € contre 15 300 €).

Mais le compte épargne logement constitue une très bonne épargne complémentaire au plan d’épargne logement en raison de sa flexibilité : les retraits et les dépôts ne sont pas limités, contrairement au PEL avec lequel les retraits du compte ne sont pas possibles durant les quatre premières années du plan.

Pour ce qui du prêt épargne logement, le PEL et le CEL permettent d’en bénéficier, mais chacun de ces placements présentent encore une fois des avantages qui leurs sont propres : le plan d’épargne logement offre un montant de prêt bien plus élevé que le CEL, en revanche ce dernier présente un meilleur taux.

Combiner le PEL et le CEL s’avère donc être une stratégie financière intéressante en 2013 pour acheter un bien immobilier, qu’il s’agisse d’un appartement, d’un studio ou d’une maison.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *