post

En tant qu’organes vitaux, les poumons jouent un rôle majeur dans la qualité de vie d’un individu. C’est pourquoi il est important d’en prendre soin afin d’éviter des pathologies qui peuvent devenir graves. Aujourd’hui, nous allons voir quelles sont les méthodes à suivre pour renforcer les poumons et améliorer sa capacité respiratoire.

sport

Faites du sport

On dit souvent que le sport est excellent pour la santé et c’est vrai ! Que vous vouliez perdre du poids ou en gagner, ou encore améliorer vos capacités physiques. Il sera toujours indispensable de faire du sport.

La pratique d’une activité physique accélère la circulation du sang dans le corps, y compris vers les poumons. De ce fait, ils intègrent rapidement tous les nutriments essentiels à leur bon fonctionnement.

Il n’est pas nécessaire de pratiquer un sport intensif dès le début. L’essentiel est de commencer en suivant son propre rythme et à accélérer petit à petit. L’essentiel est que la pratique reste régulière.

On pense ici à la course à pied, au vélo ou encore à l’elliptique si vous ne voulez pas quitter votre domicile.

Pour les plus paresseux, la marche est aussi une activité sportive. Elle est très sous-estimée alors que ses apports sont très impressionnants. Plus la durée de la marche est longue, plus le besoin en oxygène pendant l’effort est réduit.

En plus d’améliorer la respiration, la marche contribue aussi au renforcement du cœur.

Arrêtez de fumer

On voit souvent sur les paquets de cigarettes l’inscription « fumer tue ». Ce message est à prendre au sérieux étant donné leurs dommages ravageurs sur les poumons.

En effet, les cigarettes sont la cause majoritaire des maladies pulmonaires. Mais elles sont responsables également des pathologies cardiovasculaires. Soit 2 des plus grandes causes de mortalité du monde.

Le goudron issu des cigarettes bouche les artères et se dépose sur les poumons. Ce qui diminue le souffle d’un individu.

Comme le taux d’oxygène devient faible dans l’organisme, vous avez moins d’énergie et la résistance à l’effort diminue aussi. Même en se mettant au sport, le potentiel d’un individu ne pourra pas être au maximum s’il continue de fumer.

En arrêtant de fumer, vous acquérez plus d’endurance dans tous les exercices que vous voulez faire pour améliorer votre respiration. 2 semaines d’arrêt suffisent pour nettoyer une bonne partie de vos poumons.

Si une personne arrive à résister à cette période, l’idéal serait d’arrêter définitivement. Vous pouvez faire appel à des centres d’aide pour obtenir des conseils pendant la période de sevrage.

huiles essentielles

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont la réputation de soulager les symptômes liés aux problèmes broncho-pulmonaires. Toutefois, il faut demander l’avis d’un professionnel pour avoir la composition la plus adaptée pour le problème que vous avez.

Les types d’huile

Pour améliorer la fonction de vos poumons, il y a 2 types d’huiles essentielles particulièrement efficaces.

Tout d’abord, vous avez l’huile de menthe poivrée qui permet de fluidifier les sécrétions issues des bronches. Dès qu’elles sont plus fluides, elles sont plus faciles à éliminer.

Ensuite, il y a l’huile d’eucalyptus qui soulage les vilaines toux. De plus, elle a la même capacité de décongestionnement que la menthe.

Les méthodes d’utilisation

Certains appareils permettent d’utiliser plusieurs huiles essentielles en même temps et de profiter de tous leurs bienfaits.

Avec un diffuseur, la préparation est très simple étant donné qu’il n’y a aucune préparation à faire. Il vous suffit de verser quelques gouttes dans l’appareil.

Au bout de quelques heures, la vapeur des huiles va se diffuser. Et elle va se transmettre tous ses effets dans l’intégralité de la surface d’une pièce.

L’autre avantage est que les effets des huiles essentielles d’un diffuseur peuvent durer plus de 10 heures.

L’utilisation idéale d’un diffuseur d’huiles essentielles consiste à l’installer dans une chambre à coucher avant d’aller dormir. De cette manière, vous pouvez profiter pleinement de leurs effets pendant le sommeil.

Si vous ne savez pas quelle(s) huile(s) mettre dans votre diffuseur, lisez le guide sur le site www.huiledemassage.net.

L’un des autres accessoires les plus simples à utiliser est l’inhalateur respiratoire. C’est exactement les mêmes accessoires qu’utilisent les asthmatiques.

La différence est que vous y mettez des gouttes d’huile essentielle. De cette manière, vous pouvez profiter de leurs effets avec un accessoire que vous pouvez emporter partout.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.