post

A la recherche d’un menu original pour cette fête très spécial ? En France, Noël se fête généralement avec un plat de coquille Saint-Jacques, ou bien avec du foie gras, des fruits de mer, de la dinde, un bon vin ou encore un morceau de bûche dans les assiettes. Mais qu’en est-il dans les autres pays ? C’est avec plaisir que nous vous embarquons dans un tour du monde des traditions culinaires du 24 et 25 décembre. Attention, vos yeux et vos papilles pourraient ne pas s’en remettre !

Tour du globe des entrées et plats de résistance

Chez nos voisins les Allemands, le repas de Noël se compose généralement de saumon fumé en entrée, suivi ensuite d’une oie rôtie au chou rouge et aux pommes comme plat principal.

Du côté des Italiens, on déguste des antipasti au fromage, charcuterie et légumes farcis. Suivent ensuite les incontournables pâtes farcies (tortellini et lasagne) et plats de viande (pot-au-feu).

Au Portugal, le plat incontournable à Noël est le bacahlau, de la morue séchée et dessalée qui est cuisinée selon les goûts de chacun. Sinon, les foyers se régalent aussi de calmars farcis, de croquettes de morue, de sardines et de chorizo.

Chez les Islandais, le Hangikjöt ou « viande pendue » est le plat typique de Noël : il est cuisiné à partir de gigot d’agneau ou de mouton fumé puis bouilli, servi ensuite avec des pommes de terre à la sauce béchamel.

Et sans oublier le délicieux « Porkkanalaatikko », un savoureux gratin de carottes épicées qui se déguste chaque Noël en Finlande. Où bien l’exotique « ciorba de perisoare » roumaine, une soupe légèrement acidulée agrémentée de petites boulettes de viande et de riz.

Chez nos voisins outre-Atlantique, impossible de ne pas citer le pan de jamon. Il s’agit du repas traditionnel vénézuélien : une miche de pain farcie au jambon, ornée de raisins secs et d’olives vertes.

Ou bien le traditionnel koulibiac russe, un pâté brioché farci de viande ou de saumon. Et sans oublier le bœuf Stroganov, le plat principal en Russie : un délicieux mijoté de bœuf à base d’oignons et de crème fraîche.

Au Mexique, les foyers dégustent généralement un cochon rôti agrémenté de cacahuètes et de salade de betteraves, ou bien une dinde à la sauce au chocolat pimenté.

Enfin chez les Philippins, tout le monde se retrouve autour d’un plat de puto bumbong (du riz cuit à la vapeur dans un morceau de bambou), accompagné de jambon de Bola (du jambon blanc enrobé de miel).

Les desserts de Noël à travers le monde

Noël est souvent synonyme de bûche au chocolat. Mais dans certains pays, il existe des desserts traditionnels encore plus savoureux et parfois très originaux.

Impossible de ne pas faire mention du célèbre « Christmas Pudding » de nos chers voisins britanniques : un délicieux pudding au sucre brun, mélasse noire et/ou de l’alcool, mais aussi aux fruits secs et aux noix.

De même pour la Sachertorte, un des gâteaux les plus connus au monde : il s’agit au fait d’un délice au chocolat et à la confiture d’abricots que dégustent les Autrichiens les 24 et 25 décembre.

En Italie, c’est le Panettone qui est incontournable à Noël : cette brioche fourrée aux raisins secs, zestes d’agrumes et fruits confits se déguste généralement avec un vin doux ou bien corsé.

Quant au gâteau traditionnel de Noël allemand, il s’agit du Stollen, ou Christstollen : un délicieux pain fourré à la pâte d’amande, fruits confits et fruits secs, puis recouvert de sucre.

Au Danemark, le dessert traditionnel de Noël est le « Risalamande », un mélange de riz au lait, avec crème chantilly, vanille et amandes pilées. Le tout est ensuite servi avec un coulis de cerise.

Pour ce qui est des desserts de Noël chez nos voisins outre-Atlantique, on peut citer le « Christmas cake » : sorte de fraisier très léger dont se régalent les Japonais les 24 et 25 décembre.

Mais aussi les Chicken Bones Candy, dessert de Noël favori des Canadiens : ce sont de délicieux bonbons à base de cannelle, rempli au centre de chocolat mi-amer, au lait crémeux.

En Inde, les foyers chrétiens célèbrent Noël en dégustant des Kulkuls, délicieux cookies de noix de coco.

Et enfin aux Philippines, la Bibingka (gâteau de manioc au coco et au fromage) est incontournable pour clôturer les repas de Noël et de réveillon.

Côté boisson, les fêtes de Noël sont souvent associées au vin et chocolat chaud. Mais certains pays ont élaboré leur propre recette de cocktails pour accompagner les festivités. On peut citer comme exemple le lait de poule pour les USA, le champagne ou la vodka pour la Russie, la cola de mono pour le Chili, le Julmust pour la Suède, le Canelazo pour la Colombie, l’Agua de valencia pour l’Espagne… et bien d’autres encore ! Bref, vous aurez largement l’embarras du choix quant à votre menu pour ce long week-end de Noël. N’attendez plus pour chercher la recette des plats traditionnels de Noël qui vous ont  fait saliver !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *