post

Depuis toujours, les trafiquants et les douaniers font un jeu de cache-cache. En effet, le trafic de médicaments est un phénomène qui ne cesse de s’accroître, non seulement en France, mais dans le reste du monde. Diverses tentatives ont déjà été menées dans les quatre coins du monde afin de stopper ce trafic.

Cependant, cette mauvaise pratique demeure, malgré de nombreuses saisies effectuées dernièrement. La vente de ces produits est très fleurissante sur internet, ce qui rend difficile l’éradication de ce trafic. Pourtant, les douanes françaises ne perdent pas espoir, et a lancé une intervention qui s’est déroulée du 30 mai au 7 juin 2016.

Une bonne prise pour les douanes

Pangea-IX-6_sqligallerysliderImage

L’intervention baptisée « Pangea IX » a été un grand succès, car une quantité effarante de médicaments illicites a été saisie. Selon les informations recueillies, les douanes ont appréhendé 961 192 produits de santé illicites ainsi que 1 422 kilos de produits de santé en vrac. Il est à noter que la plupart de cette prise a été effectuée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

En effet, les trafiquants ont caché ces produits dans les valises et les bagages en soute. Parmi ces médicaments, la majorité ne dispose pas d’une autorisation légale, d’autres sont contrefaits, et il y en a qui sont détournés de leur  usage et utilisés comme stupéfiants. Selon les douaniers, 77 % de ces médicaments illicites proviennent de pays asiatiques. Cette prise reste une grande victoire pour les douanes, et sert d’avertissement pour les trafiquants.

Lutte contre les sites frauduleux

pillules_medicaments

Avec l’étendue de ce trafic, 24 enquêtes judiciaires ont été ouvertes sur profusion de médicaments, produits cosmétiques et substances dopantes interdites sur le territoire métropolitain. Jusqu’à maintenant, les douanes françaises ont pu identifier 55 sites illégaux de vente de médicaments. Les préparatifs de l’offensive sont assez longs, car cela nécessite un maximum d’atouts pour réussir.

Grâce à cela, 7 sites ont été éradiqués de la toile pour de bon. Coordonnée par Interpol, l’Organisation mondiale des douanes, le Permanent Forum on International Pharmaceutical Crime, le Head of Medecine Agencies Working Group of Enforcement Officers et appuyée par les industriels du médicament, « Pangea IX » est la plus vaste opération de ce type jamais menée sur internet.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *