post

Lors d’un long week-end ou d’une semaine de vacances hors saison, la visite de la Côte d’Azur peut s’avérer très agréable. Avec plusieurs villages au charme si évident et un cadre naturel d’exception, la French Riviera, comme aiment si bien l’appeler les Anglo-Saxons, regorge de coins sympathiques pour un week-end d’exception. Bouclez vos ceintures, nous vous emmenons au soleil pour prévoir votre future escapade. 

Autour de la baie de Cavalaire 

Le village de Saint-Tropez n’est pas toujours un plaisir en fonction du nombre de visiteurs et malheureusement, elle peut s’avérer être un désastre en pleine saison estivale. En hiver, arpenter les ruelles de ce village, particulièrement prisé par les vacanciers et la jet set en été, peut être très agréable. Mais le véritable écrin autour de cette fameuse baie de Cavalaire se trouve non loin de Ramatuelle.

Le village de Gassin est considéré comme l’un des plus beaux de France et il est aisé de comprendre pourquoi. Grâce à une vue exceptionnelle sur toute la baie et un cadre grandiose jonché de forêts, espaces naturels et autres terres viticoles, le village de Gassin est un joyau ultime de cette région française. 

Un passage par Monaco 

Le prestige autour de la Principauté n’est plus à décrire. Au gré des yachts et de la démesure, la visite de Monaco, de son bord de mer ou encore de son aquarium promet des heures sympathiques. Au-delà de son théâtre ou de son casino internationalement connu, notamment grâce aux aventures de James Bond, Monte-Carlo regorge d’endroits pittoresques où il est toujours agréable de se promener. 

Match de football à Monaco sur la Côte d'Azur - Photo par MrJayW, CC0

Vous pourrez aussi aller voir un match de football à Monaco

Visiter une parfumerie à Grasse

Considérée encore à ce jour comme la capitale mondiale du parfum, la ville située sur les contreforts de Cannes abrite les maisons historiques de nombreuses parfumeries comme Molinard, Galimard ou encore Fragonard. La visite de la maison de parfumerie Fragonard peut s’effectuer en plein cœur de la ville des Alpes-Maritimes. Ce musée installé au cœur des bâtiments historiques de la marque et de ses sublimes jardins est capable d’ouvrir bien des inspirations.

L’arpenter revient à célébrer une véritable ôde au parfum et à comprendre la fabrication et l’élaboration de vos senteurs préférées. Lors d’une journée pluvieuse (oui cela arrive), votre route doit passer par Grasse, d’autant plus si votre soif de connaissances est toujours importante. Avec petits et grands, la visite d’un tel musée promet d’excellents souvenirs et de nouveaux savoirs. 

Une randonnée dans l’Estérel 

Bien sûr, la dénomination de la Côte d’Azur peut s’étendre de Toulon jusqu’à la frontière italienne, bien plus à l’est. Les possibilités sont donc nombreuses et le temps d’un week-end, il faudra forcément faire un choix sur la localité que vous déciderez de vous accaparer. 

Les possibilités de randonnées sont nombreuses autour d’Agay, Saint Raphaël ou Théoule. Le bord de mer et ses calanques sont grandioses et vous pourriez les visualiser à chaque moment lors de randonnées dans ce massif rocheux de l’Esterel. Les nuances de couleurs sont prenantes, entre le rouge du massif en lui-même, la verdure offerte par les forêts et la vue d’un bleu turquoise permanent en direction de la mer Méditerranée. 

Du Pic de l’Ours aux autres sommets alentours, le massif de l’Estérel est un bonheur permanent pour les randonneurs ou les cyclistes de tout type. 

Nissa la bella 

L’aéroport de Nice offre l’une des plus belles arrivées sur son tarmac

La ville de Nice est comme l’ensemble des localités citées plus haut, bien plus agréable à visiter en hors saison. Et puisqu’il n’y a pas que la Promenade des Anglais à Nice, la visite de musées exceptionnels comme celui consacré à Marc Chagall ou le musée Matisse se doivent d’être incluses dans votre programme. Le vieux Nice et ses rues étroites rappellent l’essence méditerranéenne d’une ville aujourd’hui fortement prisée. 

Nous vous conseillons également de faire un détour par la cathédrale Saint-Nicolas, non loin de la gare. Le contraste avec le reste de la ville est saisissant de la part de ce monument historique qui restera toujours considéré comme la première église russo-orthodoxe construite sur l’Hexagone. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.