post

L’identification des produits est essentielle pour faciliter leur traçabilité et le suivi qualité. Plusieurs techniques existent pour marquer efficacement les produits suivant les exigences des fabricants. De même, vous avez le choix entre différentes machines.

Comment choisir une machine de marquage ?

Bon à savoir

Le choix de la technique pour marquer les produits dépend avant tout de la nature du matériau à marquer. Ainsi, la machine utiliser varie suivant que le matériau soit en bois, en verre, en métal, en carton ou en plastique. Plusieurs éléments sont aussi à voir avant de choisir la machine adaptée notamment :

  • Les dimensions du marquage à réaliser
  • La pérennité du marquage
  • La résolution souhaitée
  • La précision
  • La vitesse
  • La configuration de la machine: certains modèles sont à poser, d’autres à intégrer à la chaîne de production.
  • qr code

Les différentes machines de marquage

Aujourd’hui, vous avez le choix entre grands types de technologies d’identification des produits à savoir :

  • L’étiquetage: a toujours été utilisé et continue à être prisé aujourd’hui. Elle est pratique et personnalisable. Il s’agit d’un marquage réalisé directement sur le produit, un élément auquel se réfèrent rapidement les clients pendant l’achat. De plus, l’étiquette peut revêtir plusieurs styles, coloris et dimensions.
  • Le marquage laser: une technique particulièrement polyvalente qui vient s’intégrer dans les chaînes de production. Comme son nom l’indique, il se sert d’un faisceau laser à chaleur élevée capable de percer la matière pour réaliser une image. La profondeur des marques varie en fonction du nombre de passage du laser dessus. Idem en ce qui concerne l’épaisseur du trait.
  • L’impression sérigraphique : elle peut être manuelle ou automatique. L’impression sérigraphique se sert de pochoirs placés entre l’encre et le support. Cette technique est assez vieille mais elle est aujourd’hui plus performante et plus développée. Elle peut être à plat ou rotative.
  • Le marquage par micro-percussion: cette technique est capable de déformer la matière grâce à un poinçon vibrant. Voilà pourquoi on l’appelle aussi le poinçonnage. Elle est idéale pour marquer les surfaces irrégulières ou courbées. Cette technique de marquage en profondeur peut être pneumatique ou électrique. Quoi qu’il en soit, elle peut tracer des lettres, des chiffres, des logos des codes, etc.

Chaque technique a ses avantages et inconvénients, vous devez les comparer en détail pour trouver la plus adaptée à votre budget, les contraintes techniques et l’utilisation.

L’identification par étiquette à code-barres

Le commerce et l’industrie utilise aujourd’hui le code EAN ou European Article Numbering ou Gencode. Il a été créé par Georges Laurer et fait son apparition en France en 1970. Il sert à identifier les produits à l’aide de code-barres à scanner avec un dispositif adapté : un lecteur ou une douchette code-barre. Concrètement, lorsque que l’on fait des achats en magasin, les produits sont scannés à la caisse comme les céréales, les vêtements, les paquets de chocolats. L’explosion des codes-barres correspond bien avec le développement des supermarchés. Grâce à ces codes, la traçabilité et le suivi de qualité des produits est d’autant plus facile.

 

En effet, ils sont composés de plusieurs chiffres et de barres de couleur noire et blanche qui fournissent des informations importantes sur le produit :

  • La provenance du produit
  • Le numéro du fabricant
  • Le numéro du lot, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.