post

En janvier 2013, les effets néfastes des pilules de 3è et 4è génération ont fait des victimes. Depuis, les femmes portent peu d’intérêt à ces méthodes contraceptives. Les sondages révèlent qu’une femme sur cinq affirme avoir opté pour un autre mode de contraception afin d’éviter une grossesse. La pilule était devenue moins sollicitée après le débat, dû à sa propriété cancérigène, sans parler de l’accident vasculaire cérébral (AVC) qu’elle a causé.

La même année, l’étude scientifique « Fécond » menée par l’Inserm et l’Ined avait pour but de reconfigurer le paysage contraceptif. Elle s’est portée sur 4 400 femmes et 1 500 hommes dont 3% seulement n’utilisent aucune contraception.

Les femmes privilégient les méthodes peu efficaces

article_diane_35-3

 

Vers les années 2000, les femmes étaient déjà réticentes à l’égard de cette méthode. En France, 41% des femmes utilisent ce mode de contraception, mais la polémique sur la pilule en janvier 2013 a vite terni son image. Apparemment, la prise de pilule entraîne des problèmes de santé chez certaines utilisatrices.

En dépit de cela, les transferts vers les pilules de 2ème génération restent faibles, soit 22 % en 2010 contre 23% en 2013. Celles qui ont changé d’option privilégient le stérilet, le préservatif et les méthodes dites « naturelles », dont le retrait et l’évitement des rapports pendant les dates de fécondabilité.

La démarche contraceptive liée à la situation économique

pilules-contraceptives-pilule-3e-generation_1214048

Les conditions économiques empêchent les femmes d’accéder à une pratique contraceptive, d’où le recours aux méthodes naturelles, beaucoup moins efficaces, mais aussi moins onéreuses. La directrice de recherche à l’Inserm, Nathalie Bajos l’a confirmé : « On assiste aujourd’hui à de nouvelles inégalités d’accès à la contraception, qui n’existaient pas avant 2010. »

En effet, ce problème concerne l’ensemble de la population aujourd’hui. Pour éradiquer à ce problème, les responsables militent pour le remboursement du préservatif. C’est d’ailleurs, la méthode contraceptive la plus utilisée au début de la vie sexuelle et aussi la plus efficace.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *