post

La nature regorge d’animaux de toutes sortes qui sont équipés d’étonnantes techniques de défense. Que cela soient par le biais de piqûre, de morsure, de coups de corne ou de griffe, certains effets sont assez inoffensifs, tandis que d’autres peuvent entraîner la mort. Afin de se défendre contre des prédateurs ou d’assaillir des proies, certaines créatures sont dotées d’instruments particulièrement dangereux.

Pour le malheur de leurs victimes, voici six animaux qui sont portés sur la piqûre et le venin. En effet, les piqûres suivantes sont considérées comme les plus douloureuses et les plus mortelles du monde.

La fourmi balle de fusil

Comme son nom l’indique, la piqûre de cette fourmi est comparable à la douleur occasionnée par un de fusil. La piqûre de la fourmi Paraponera clavata est connue comme étant la plus douloureuse au monde. Son niveau ultime de douleur a été confirmé par l’entomologiste Justin Schmidt, qui se laisse piquer par d’innombrables créatures au nom de la science. En effet, ce scientifique peut catégoriser le niveau de douleur avec des détails précis selon chaque piqûre.

bullet-ant

D’après lui, aucune douleur n’est comparable à celle administrée par la piqûre de la fourmi balle de fusil. En gros, la partie piquée est paralysée par une douleur intense qui peut durer quelques heures. La victime peut aussi être sujette à des convulsions accompagnées d’une douleur insupportable.

La guêpe Pepsis

Cette créature, également appelée guêpe mygale est celle qui injecte le plus de venin. Considérée comme étant la plus grosse guêpe du monde, elle doit ce petit surnom à ces combats contre des mygales. Effectivement, la dose de venin injectée peut atteindre une quantité de 2,5 milligrammes, mais celui-ci est juste douloureux, et non toxique.

guepe-pepsis

Avec son dard de 7 mm, cette guêpe peut infliger une douleur terrible, mais qui ne dure que quelques minutes seulement.

Le frelon-géant

Le frelon-géant ou Vespa mandarinia, est le plus gros insecte piqueur qui existe. Cet insecte d’origine asiatique, qu’on rencontre très souvent au Japon, mesure 7 cm de long, et il est  muni d’un dard de 6 mm qui inflige une douleur assez élevée.

frelon-geant-japonais

Selon l’index du scientifique Schmidt, ce frelon-géant montre un indice 2 sur une échelle de 4. Heureusement, la piqûre de cette énorme bestiole ne dure qu’une dizaine de minutes.

Le scorpion rôdeur mortel

Le Leirus quinquestriatus, surnommé le rôdeur mortel, est l’espèce la plus dangereuse parmi tous les scorpions. Avec ses 70 mm de long, cet animal cache une puissante neurotoxine dans la dernière section de sa queue.

kafshet-me-helmuese-ne-bote-6

Chez un adulte en bonne santé, la piqûre provoque une douleur insoutenable. Toutefois, un organisme fragile succomberait certainement à ce venin redoutable.

La méduse-boite

Cette méduse doit son nom à la forme de sa tête, qui ressemble à une boîte. Selon les scientifiques, il s’agit de l’animal le plus venimeux du monde. Ce type de méduse dispose de tentacules allant jusqu’à trois mètres de long. Comme toute autre méduse, elle utilise ses nématocystes pour faire face à ses attaquants ou à ses proies.

box-jellyfish-dangerous-australia-agua-viva-verao-mar-perigosa-venenosa

Un simple contact avec ses tentacules peut suffire à injecter le venin mortel dans le corps de sa victime. Cette puissante toxine attaque directement le cœur, le système nerveux, ainsi que les cellules de la peau. Quelques minutes après avoir été piquées par le Cubozoaire, il n’y a que la mort qui attend les victimes.

L’abeille

Bien que l’abeille, très utile pour notre jardin, n’affiche que 1 sur l’index de douleur de Schmidt, cet insecte est celle qui tue le plus. Malgré la faible dose de venin qu’elle administre, l’abeille libère une phéromone qui incite ses compagnons à combiner son attaque.

1309510-abeille

A part une douleur et un petit gonflement au niveau de la peau, les piqûres sont assez bénignes. Toutefois, il existe des espèces très agressives dont la toxine entraîne de graves réactions allergiques pouvant tuer ses victimes comme l’abeille africaine. En effet, l »Apis mellifera scutellata, également appelée abeille tueuse est devenu un grand fléau dans les pays de l’hémisphère Nord.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *