post

Dès la période de grossesse, les futurs parents doivent penser au prénom qu’ils vont choisir pour leur bébé. Un exercice passionnant, mais qui peut être également un vrai casse-tête. En outre, trouver un prénom pour son enfant est une histoire personnelle que l’on partage en couple. Il est vrai que vous êtes libre de donner n’importe quel nominatif à votre progéniture, mais pourquoi ne pas lui en donner un qui soit dans l’air du temps ? Pour avoir une petite idée, voici les prénoms qui seront les plus donnés en 2018.

Les prénoms courts en vogue

Ce jeudi, « L’Officiel des prénoms » sort en librairie. Comme chaque année, l’ouvrage se penche sur les prénoms les plus plébiscités par les parents pour l’année en vue. Il s’avère que les prénoms courts ont toujours la côte, aussi bien chez les filles que chez les garçons.

En 2018, les nominatifs à 2 syllabes dominent le classement, avec une prédilection pour les terminaisons en « a » chez les filles. Du côté des garçons, les prénoms qui se terminent en « o » sont sollicités au détriment du « éo ».

Quels seront les prénoms les plus donnés en 2018 ?

En tête de liste, Louise et Gabriel ouvrent la marche du podium. Ils dominent la scène depuis bientôt 10 ans pour les enfants qui naissent à Paris et en région parisienne fait remarquer l’auteur de l’ouvrage Stéphanie Rapoport. Dorénavant, ils séduisent tous les parents de l’hexagone entier.

Malgré quelques modifications, le top 10 comportera les mêmes prénoms que l’an précédent chez les deux sexes. Pour établir ces tendances, le manuel se base sur les registres d’état civil des statistiques de l’Insee. Près de 5 000 fillettes porteront le nom de Louise en 2018 et près de 6 000 garçons Gabriel.

Après Louise, on retrouve Emma en deuxième position, suivie de près par Jade, Chloé, Alice, Léa, Lina, Mila, Manon et enfin Inès arrive en dixième place. Sinon, les prénoms Alice, Anna, Julia, Juliette, Lucie et Rose forment déjà la relève de demain selon L’Officiel des prénoms.

Dans la catégorie masculine, Gabriel devance largement Raphaël, Jules, Léo, Lucas. Malgré la chute de Nathan qui n’a plus sa place dans le palmarès, un autre prénom biblique se trouve au sixième rang : Adam, suivi de Louis, Liam, Ethan et Hugo.

Les prénoms bibliques à l’honneur

Les parents piochent davantage dans la bible pour choisir un prénom pour leur nouveau-né, avec un fort penchant pour l’Ancien Testament. Gabriel, Adam, ou encore Raphaël donnent des ailes à Aaron qui surgit dans le hit-parade des 20 prénoms les plus donnés en 2018 aux petits garçons. L’arrivée du Mohamed répond également à une tendance traditionnelle.

La gloire des terminaisons en « a »

Apparue dans le milieu des années 1990, la gloire des terminaisons en « a » perdure : de Lina à Sarah, en passant par Emma ou Léa, pas moins de sept prénoms dans ce genre apparaissent dans le top 20.

Quoi qu’il en soit, ces prénoms « ont l’avantage de s’adapter de façon internationale et culturellement dans les familles issues d’origines différentes », explique l’auteur du livre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *