post

De nos jours, une toute petite égratignure sur notre smartphone est difficile à réparer, ce qui vous oblige à l’équiper d’une coque de protection. Avec la nouvelle invention de Motorola, ces désagréments ne seront que de vieux souvenirs.

Au moment où l’on s’y attendait le moins, Motorola révolutionne l’univers du Smartphone avec l’annonce de son nouveau projet ? La marque ambitionne de concevoir un écran capable de se réparer tout seul. Qui aurait pu l’imaginer ?

Motorola Mobility s’efforce de proposer les meilleurs appareils mobiles de la planète en défiant toute concurrence, car aucun fabricant n’a encore songé à cette éventualité à l’heure où l’on parle.

Un Smartphone auto-réparable à base de polymère à mémoire de forme

Nos écrans sont fortement exposés au choc et la moindre chute peut être irréparable. Pour mettre fin à vos soucis, Motorola envisage de fabriquer un Smartphone équipé d’un écran recouvert de polymère à mémoire de forme. Un matériau futuriste qui permettrait à l’écran de se réparer tout seul grâce à la chaleur lorsqu’ il est cassé. La firme aurait même fait breveter sa technologie.

Le brevet déposé par la compagnie décrit un système de réparation autonome qui repose sur le polymère à mémoire de forme. D’après le constructeur mobile, son magnifique Moto X4 serait capable de détecter n’importe quelle déformation sur la coque ou l’écran, comme une rayure par exemple. L’utilisateur recevra une notification et pourra indiquer la surface à réparer.

Comment la Smartphone se répare-t-il ?

Le fonctionnement est relativement simple. Lorsqu’une déformation a lieu, l’appareil active les éléments chauffants au niveau de la zone incriminée pour permettre au polymère de retrouver sa forme initiale, et de colmater les fissures présentes à sa surface. Théoriquement, ce concept révolutionnaire ne requiert pas l’intervention d’un tiers.

La phase réparation consiste à encercler la partie rayée pour que le smartphone repère la zone déformée. A noter cependant que s’il s’agit d’une fissure ou d’une fracture importante, il sera impossible de lui rendre sa forme initiale. Il ne s’agit que d’un brevet pour le moment. Si cette technologie atterrit réellement sur le marché des Smartphones, il faudra patienter quelques années pour qu’elle soit à point.

Sur les illustrations du brevet, le document semble présenter un Motorola Atrix qui date de 2011. Le modèle était pourtant l’un des pires flops de l’histoire du Smartphone. Il est fort probable que la firme souhaite apporter une amélioration à ce modèle et prépare secrètement sa technologie depuis plus de cinq ans. Il se pourrait que la marque soit actuellement à un stade avancé de son travail. Quoi qu’il en soit, une telle fonctionnalité serait très intéressante pour l’avenir des Smartphones.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *