post

carrefour

C’est un départ fulgurant pour l’entreprise Carrefour qui s’est effectué depuis ce début d’année. En effet, la firme très présente dans le milieu de la grande distribution, avait réussi dès 1999 à devenir le leader européen devant des géants précurseurs de la grande distribution comme Leclerc, en fusionnant avec Promodès.

Après une très bonne année 2015, le groupe Carrefour a fait une croissance exceptionnelle lors de ce premier trimestre 2016, qui dépasse largement tous les pronostics et espérances des actionnaires. Le tout s’axe principalement sur des réussites directes du géant, avec de grandes performances dans les pays de prédilections du groupe, à savoir en France et au Brésil où Carrefour est solidement implanté.

carrefour

Au final, les ventes totales de Carrefour s’élèvent à plus de vingt-et-un milliards d’euros, ce qui place le groupe à la seconde place mondiale, juste derrière le groupe américain Wallmart. Il est aussi à noter que le chiffre réalisé par Carrefour est bien supérieur à celui effectué par l’une des plus grande agence de presse du monde, Reuters. L’action Carrefour a augmenté à près de 3,2%, alors que les plus hauts chiffres des analystes et des spécialistes en bourses, n’atteignaient que les 2,5%.

Carrefour, à quelques pas de devenir leader mondial continue pourtant de faire la plus grosses part de son chiffre d’affaire directement en France. En effet, l’entreprise fait plus de 40% de ses ventes en France, dans son pays même d’origine. C’est d’ailleurs en France que Carrefour a réussi l’exploit économique de faire avancer ses ventes de près de 2,5%.

carrefour

Ce qui reste encore le plus surprenant pour les économistes et les analystes de bourses, c’est que le groupe Carrefour réalise une très grande stabilité au niveau de la progression sur le marché Brésilien, où il a su gardé une progression de vente de plus de 14%, chose très honorable pour le groupe français.

Carrefour garde tout de même un petit bémol dans sa course avec son emprise sur la Chine qui diminue, due notamment à la concurrence féroce qui règne sur le marché de la grande distribution chinoise.

Le directeur des ressources financières du groupe à d’ailleurs annoncé, à la suite de ce trimestre remarquable, le retour sur scène de l’ancien PDG Georges Plassat, pour ce même poste de PDG. De même, l’annonce de l’ouverture en bourse des actifs de l’entreprisse au Brésil, s’est faite dans la foulée, ce qui laisse la place aux actionnaires pouvant profiter de cette incroyable progression.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *