post

Le British Shorthair possède des caractéristiques physiques qui vont demander une parfaite adéquation de sa nourriture. Le particulier qui procédera à son adoption devra veiller à entretenir parfaitement chaque partie du corps afin de conserver son chat particulièrement résistant, en bonne santé pendant toute sa vie.

Veiller à une forme générale

British Shorthair dans son arbre à chat

Le British Shorthair est plus massif que ses congénères et sa musculature est plus développée. Pour la préserver tout au long de sa croissance et lors de son âge adulte, il faudra lui offrir la bonne dose de protéines chaque jour. Celle-ci sera à étudier en fonction de l’activité physique du chat et un conseil de la part d’un vétérinaire peut être précieux.

Compte tenu de son poids important positionné sur des pattes assez courtes, les articulations du chat sont soumises à rude épreuve et il sera nécessaire de penser à les solidifier en prenant soin de l’ossature en général. Une bonne proportion de calcium et de vitamine D sera importante mais en choisissant ses apports afin d’éviter un travail trop important des reins. Les croquettes spécialisées possèdent la juste dose pour un parfait équilibre.

Prendre soin des endroits fragiles

alimentation british shorthair

Malgré sa robustesse, le British Shorthair peut souffrir de maux dentaires si son hygiène bucco-dentaire n’est pas assurée. Possédant une mâchoire importante pour un félin, il lui est indispensable de recevoir des aliments à mâcher afin d’utiliser correctement sa dentition. Des aliments conçus à partir de l’observation des besoins précis de cette race vont permettre de donner les nutriments nécessaires comme expliqués sur le site britishshorthair.com.

Le British Shorthair possède un cœur fragile auquel il faudra faire particulièrement attention. Les acides gras essentiels riches en oméga 3 et en oméga 6 vont permettre de participer à sa bonne santé cardio-vasculaire. Une consommation courante va assurer au chat adopté de connaître une vie très plaisante sans aucun trouble du rythme cardiaque ou excès de cholestérol. Pour y parvenir, il faudra connaître la composition exacte de la nourriture qui sera donnée au British Shorthair ou choisir des aliments spécialement conçus avec un apport adapté.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *