post

L’airsoft est considéré comme un loisir sportif par les fans et comme une idiotie par les antagonistes. La façon d’appréhender cette activité dépend donc des points de vue. Ces cinq dernières années, les ventes des répliques d’armes à feu se développent d’une manière vertigineuse. Rien qu’en 2015, il a été vendu dans le monde près de 500.000 répliques, et cela a le don d’inquiéter les autorités de certains pays. En effet, les armes factices ressemblent de plus en plus aux vraies, ce qui commence à poser problèmes.

Peut-on encore parler de répliques ?

geargirl_calendar_2014_02

Les répliques airsoft ressemblent comme deux gouttes d’eau aux véritables armes. Des mousquetons vintage à répétition, aux armes les plus perfectionnées, les fabricants conçoivent les répliques comme des vraies. La matière, la taille, les accessoires qui vont avec, seuls diffèrent le fonctionnement et les projectiles utilisés par les répliques. Un peu partout en France, l’on assiste à une véritable montée en puissance de ce loisir. Il ne se passe pas un weekend sans que des groupes aillent s’affronter dans des terrains de jeu privés. Si le nombre des pratiquants explose chaque année, le nombre des ventes a tendance à adopter le même chemin haussier.

Des instruments de braquage à petits prix

airssoft

Les répliques airsoft sont de plus en plus perfectionnées, on ne sait plus si l’on doit féliciter ou blâmer les fabricants. Ces dernières années, ces armes factices se retrouvent fréquemment au centre des investigations policières. Il va sans rappeler le fameux braquage des convoyeurs de la Brink’s qui n’y ont vu que du feu. Il a été constaté que les répliques ont été utilisées au cours de nombreux braquages aux États-Unis qui sont connus pour son système de vente d’arme libre.

Il n’empêche que l’airsoft demeure un jeu en devenir, notamment chez les jeunes de 15 à 25 ans. C’est la moyenne d’âge des pratiquants enregistré dans les clubs. Bien que ces répliques ne soient pas potentiellement dangereuses, un meilleur suivi est de rigueur, notamment pour les achats.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *